Alessandro Brighetti

1978, Bologna, IT

Brighetti a été élevé dans une famille de médecins. Ses travaux relient donc les domaines de l’art et de la science et visent à explorer la frontière entre la connaissance en tant que progrès humain et l’esthétique. Il a étudié à l’Accademia di Belle Arti de Bologne et a débuté de manière artistique avec des œuvres rappelant la dissection cellulaire et les boîtes de Pétri, bien qu’elles aient maintenant évolué vers celles de « sculptures chimiquement améliorées ».

 

THE  C U T

Depuis de nombreuses années Brighetti s’intéresse à la sculpture cinétique. Il se concentre sur l’énergie autosuffisante et en utilise des cellules photovoltaïques, des aérogénérateurs et des modules de répulsion magnétique pour produire de l’énergie finalisée qui alimente le mouvement de ses sculptures. L’approvisionnement externe en électricité est superflu, voire anachronique. « Le cordon ombilical du câble doit être coupé », déclare Brighetti. De cette réalisation découle la série The C U T, dans laquelle le câble et le matériau électrique deviennent une matrice au principe d’autosuffisance. Transmises dans des installations environnementales, des sculptures murales et des peintures sculpturales, les œuvres invitent à développer une conscience écologique collective.

Digestion #1, 2018

Impression à jet d’encre sur papier recyclé, crayon

30 x 40 x 5 cm

Sans titre, 2019

Câble et matériel éléctrique
100 x 150 x 10 cm

Balançoire, 2018

Câble électrique, isolateurs en verre haute tension, acier peint par poudrage, siège pivotant
80 x 26 x 36 cm (support) et dimensions variables du câble

Afin de protéger les artistes et les visiteurs, l’établissement applique les mesures sanitaires mises en vigueur dans le Canton de Vaud et recommandées par l’OFSP en matière de la COVID-19

Adresse

45 Chemin de Floreyres
1400 Yverdon-les-Bains

Suivez-nous

Contact

info(at)salonbeauregard.ch