Verdiana Patacchini

1984, Orvieto, IT

Le processus conceptuel qui ressort de la lecture du travail de Verdiana est une dissociation constante du fonctionnement de la légèreté en solidité, du remuage d’un matériau qui ressemble à une peau tatouée, d’un maquillage constitué de veines et de lignes et d’un effet d’enveloppe en réserve. L’acte de création suggère une résistance et une affirmation de sa présence. Sa recherche est conçue comme un projet dans lequel la similitude est consciemment acceptée, pour affirmer l’existence des différences. Un lieu où les choses montrent leur aspect le plus innocent et permettent à un signe de s’exprimer.

 

MAPS
La série de portraits féminins en céramique est réalisée après modelage de l’argile, en seconde cuisson et dans une variante du Raku japonais. Les flammes carbonisent la couche de surface que Verdiana appelle « la peau » de la sculpture. Lorsque la céramique est refroidie, ce film de peau tombe, laissant apparaître de nouvelles lignes sombres: une cartographie donnée par l’expérience ajoutée au composant de l’imprévisible. D’une élégance persistante, ses œuvres atteignent une unité dans leur impact et leurs possibilités d’expansion libératrices. Dotées d’une esthétique structurelle et d’une forme représentative, les œuvres sont chargées de tension, d’illusion, d’emphase et d’ironie.

 

ST I (autoportrait), 2018

Raku nu, céramique
38 x 19 x 27 cm

ST IV (portrait of A.), 2018

Raku nu, céramique
38 x 19 x 27 cm

Afin de protéger les artistes et les visiteurs, l’établissement applique les mesures sanitaires mises en vigueur dans le Canton de Vaud et recommandées par l’OFSP en matière de la COVID-19

Adresse

45 Chemin de Floreyres
1400 Yverdon-les-Bains

Suivez-nous

Contact

info(at)salonbeauregard.ch